dimanche 26 mai 2013

L'Afrique, championne de l'innovation jamais réalisée

L'Afrique et l'innovation (5)
 
L'Afrique, championne de l'innovation jamais commercialisée! C'est le titre d'un article que j'ai trouvé dans Jeuneafrique.com et dont je propose la lecture.
Auparavant, je voudrais vous livrer quelques éléments de réflexion rapides.
1) Depuis que j'ai commencé à réfléchir et à faire des recherches sur l'innovation en Afrique, je n'ai pas encore de trouvé de politique formelle de soutien aux innovations. Que des velléités et des actions isolées!
2) Dans le secteur que je connais le mieux, celui des télécommunications, la plupart des gouvernements se sont efforcés à amasser des sommes importantes par la vente de licences d'opérateurs mobiles, sans avoir une vraie vision de développement à long terme. Résultat: la plupart des pays sont encore largement en retard en matière d'accès à l'Internet et presque au degré "0" pour l'Internet haut et très haut débits. Le téléphone en Afrique a été et est mobile. L'internet en Afrique sera mobile ou ne sera pas. Les technologies pour le haut et le très haut débits existent: qu'attend-on? Il faut y aller maintenant pour éviter d'être des exclus de la vie et de l'économie numériques.
3) En matière de financement de l'innovation, j'ai constaté que dan la plupart des pays africains, c'était quasiment le désert. L'Afrique, peut-elle se développer sans innovations? 
 
A lire sur Jeuneafrique.com:

Merci et à bientôt

1 commentaire:

Hassane Yaradou a dit…

Bien dit d'autant qu'il y a fort longtemps qu'on parle de réduction de la fracture numérique. L'Afrique a un avantage considérable avec les TICs pour rattraper son retard dans tou sles domaines du développement. Ne serait ce qu'en médécine, une politique hardie dans la mise en oeuvre de la télémédécine (qui traine)pourrait permettre un meilleur accès aux techniques de diagnostic par des spécialistes à distance